Un St-Contestois champion de « la lentille de contact de l’oreille » !

Gilles Leblanc, audioprothésiste au Parc Athéna de Saint-Contest va parcourir la France pour former ses homologues souhaitant utiliser Lyric, la 1re aide auditive 100 % invisible.

1. Vous avez été un des premiers en France à poser cette aide auditive qui permet à des enfants ou des adultes souffrant d’une mauvaise audition d’être appareillés sans que cela ne se voit.

En 2010, lors d’un congrès j’ai découvert Lyric. Depuis 2011, j’ai posé un peu plus de 1000 appareils. Alors quand on m’a proposé de former des audioprothésistes je n’ai pas hésité.
C’est une vraie chance pour les enfants ou les adultes qui souffrent d’une légère perte auditive. Les résultats sont très performants et surtout… ça ne se voit absolument pas

2. Et aujourd’hui vous aller former vos pairs ?

En Normandie, nous sommes deux à proposer Lyric. J’ai des patients qui viennent de Seine-Maritime ou de la Manche.
Le concept de lentille de contact de l’oreille fait évidemment très envie y compris aux professionnels mais pour pouvoir le poser, il faut suivre une formation pratique et théorique. Cette prothèse très petite est posée à 4 mm du tympan et on se sert d’un microscope puisqu’on va très profond dans le conduit auditif.

3. A technique nouvelle… prix en conséquence ?

Lyric doit être changé tous les trois mois. Mais vous n’avez pas besoin de la retirer quand vous allez vous doucher ou dormir, la baignade est déconseillée mais pour les sportifs, c’est vraiment très pratique. L’abonnement est à 1480 € par an remboursé à hauteur de 900 € pour un enfant et 200€ pour un adulte par la sécurité sociale. On peut ainsi corriger une audition allant jusqu’à une perte de 60 décibels.

4. Les problèmes d’auditions sont-ils de plus en plus fréquents aujourd’hui ?

Il ne faut pas faire de catastrophisme. On a une vie plus bruyante, c’est vrai. Les jeunes sont plus sujets à des problèmes d’audition avec les casques et autres systèmes pour écouter de la musique. Mais si on appareille plus de gens c’est aussi tout simplement parce que la société vieillit et la baisse d’audition va avec le vieillissement.

Recueillis par Murielle BOUCHARD

Retrouvez l’interview au format .PDF